Commune de Feytiat : Dynamisme et Art de Vivre

Icone titre Histoire de Feytiat : la Révolution

A la Révolution, Feytiat comptait 96 feux ; sa population était estimée à 730 habitants.

La Liberté guidant le peuple : tableau d'Eugène Delacroix

Lors de l'assemblée préliminaire des députés du Tiers Etat des villes, bourgs, paroisses et communautés du ressort de la sénéchaussée de Limoges, du 9 au 14 mars 1789, deux députés représentaient la paroisse de Feytiat : Martial Reyjaux et Léonard Tailleur.

C'est cette assemblée qui, collationnant tous les cahiers de doléances portés par les députés (au nombre de 402), fut chargée de la rédaction d'un seul cahier qui fut transmis à l'Assemblée des Etats généraux le 5 mai 1789.
Durant les années noires de la Révolution (1791-1793), de nombreuses réquisitions de seigle furent effectuées sur le territoire de notre commune pour l'approvisionnement de la ville de Limoges.

La Patrie en danger ayant besoin de canons pour repousser l'ennemi qui se pressait aux frontières, la municipalité de Feytiat reçut en 1793 (an II) l'arrêté suivant, émanant du Comité de Salut Public : "si vous avez plus d'une cloche sur votre commune, il faut les envoyer à Limoges et n'en garder qu'une. Vous voyez aussi que si la cloche que vous avez est grosse et qu'en cas qu'une plus petite fut suffisante, il faut la faire conduire à Limoges. Je vous en ferai livrer une moins grosse. Salut et fraternité !".

Mathieu Crouzil fut le premier maire de notre commune, de 1792 à 1796. On trouve son nom sur le tout premier "registre des naissances des citoyens de la commune de Feytiat".
Concernant la propriété foncière, la paroisse de Feytiat, proche de Limoges, possédait de nombreuses propriétés nobles ou ecclésiastiques. Beaucoup d'entre elles furent vendues, à cette époque, comme biens nationaux.
Le 29 Vendémiaire an IV (21 octobre 1795), par arrêté des administrateurs du département de la Haute Vienne, la commune de Feytiat fit partie du canton de Solignac. Le 29 floréal an VIII (19 mai 1799), Feytiat fut rattaché au canton sud de la ville de Limoges, auquel elle a toujours appartenu depuis.

Retour à la page sur l'histoire de Feytiat icone suite

Bandeau bas de page
Mentions Légales - © Mairie de Feytiat - Place de Leun - 87220 FEYTIAT - Tél : 05-55-48-43-00 - Fax : 05-55-48-43-27